AccueilActualitésJournée mondiale contre l’esclavage des enfants

Journée mondiale contre l’esclavage des enfants

Le 16 avril est la Journée mondiale contre l’esclavage des enfants, instituée en 1995 après la mort d’un jeune pakistanais de 12 ans qui avait été vendu par son père pour rembourser une dette.

Des enfants descendent dans les mines de charbon au Brésil, dans les carrières de pierre au Bénin, dans les mines de diamant de Sierra Leone ou dans celles de coltan de République démocratique du Congo.

Dans les Emirats Arabes Unis, de tout-petits de 4 ou 5 ans sont ficelés sur le dos de dromadaires, jockeys involontaires de courses violentes.

En Haïti, au Bénin, des enfants de familles pauvres sont cédés ou vendus pour devenir domestiques.

Au Moyen Orient, en Afrique ou en Amérique du Sud, les enfants soldats sont embrigadés, manipulés pour tuer et être tués.

En Inde, au Bengladesh, au Pakistan, ils tissent à partir de 8 ans les tapis et les vêtements que nous achetons à prix cassés… Ce sont eux qui fabriquent nos chaussures de sport et nos ballons de foot.

Ils sont des millions d’enfants travailleurs, esclaves, exploités ou vendus dans tous les pays du monde, y compris en Europe où des milliers d’enfants mineurs sont contraints à mendier, voler ou se prostituer. Ils représentent plus de 10% de la main d’œuvre potentielle dans le monde, et génèrent 13 milliards d’euros du PIB mondial.