AccueilLe prix médiaLes autres lauréats du prix média

Les autres lauréats du prix média

©Saragoussi--Enfance-Majuscule084Dans les catégories documentaires tournés en France et à l’étranger, outre les primés, le prix média a souhaité récompenser pour la qualité de leur travail et la force de leur message d’autres réalisations fortes.

Pour les documentaires tournés en France

  • Mention attribuée à « Enfants en souffrance, la honte »  –  documentaire tourné en France de Alexandra Riguet & Pauline Legrand, Pro­duction Les Films de l’Odyssée, Jean-Bap­tiste Gallot – France 5

Le jury a souhaité décerner une mention à ce documentaire qui aborde de manière factuelle un certain nombre d’anomalies comme, par exemple, les dépenses inouïes engagées par les services de protection de l’enfance. La journaliste questionne aussi les différents statuts d’enfants délaissés, interroge les professionnels de l’enfance, ceux des bureaux et ceux du terrain et mobilise chez le spectateur une nouvelle vision du contexte des enfants protégés par l’Etat.

  • Encouragements attribués à « Parents criminels : l’omerta française » –  documentaire tourné en France de Amal Mogaïzel, Production Et la suite… ! Nathan Assouline, Partici­pation France TV & Centre Nat. Ci­néma et Image Animée – France 2

Malgré quelques inexactitudes sur le fonctionnement des institutions, ce film a été apprécié du jury car il sou­ligne avec acuité les dysfonctionne­ments qui mettent en danger des en­fants. Une mise en lumière incroyable, de cette violence inconcevable pou­vant parfois mener à la mort.

Pour les documentaires tournés à l’étranger

  • Mention attribuée à « Chine, les enfants de la honte » –  documentaire tourné à l’étranger de Elodie Pakosz, Production Elephant Doc, Fabrice Franck ou Gaël Leiblang – France 5

Documentaire bouleversant et unique, qui montre à quel point des enfants peuvent être impactés par un acte criminel de leurs parents et mis au ban de la société. Le jury a été im­pressionné par l’incroyable volonté de madame Zhaong de mettre en place des lieux de vie hu­mains et respectueux : « les villages du soleil», permettant à ces enfants de ne plus vivre en pa­rias.

  • Mention attribuée à « Chine, naître et ne pas être » –  documentaire tourné à l’étranger de Marjolaine Grappe & Christophe Barreyre, Production Orient X Press / Coprod. Arte GEIE – Arte

Malgré le fait que la politique de l’enfant unique impacte toute la société chinoise, les enfants sont les premiers touchés par cette interdiction qui leur est faite de naître. Le jury a choisi de récompenser ce docu­mentaire, qui soulève cette problématique avec clarté. Il permet de comprendre les dommages que produit cette négation politique et administrative sur les enfants non autorisés.

  • Encouragements attribués à « Syrie : la vie obstinément » – documentaire tourné à l’étranger de Marcel Mettelsiefen, Production ITN / Arte GEIE – Arte

Le journaliste livre les images brutes et nous montre une réalité dérangeante, celle d’enfants victimes de conflits. Une famille syrienne essaie de maintenir le quotidien dans un contexte de guerre. Dans cette situation de parentalité in­supportable, les enfants sont clairement instrumentalisés par les convictions et les engagements des parents mais vivent une vie de famille qui, à défaut de les épanouir ou les équilibrer, les laissent ensemble.

Retrouvez les lauréats dans le palmarès du prix média.