AccueilActualitésOpération policière de grande envergure dans la jungle de calais

Opération policière de grande envergure dans la jungle de calais

Mardi 19 juillet dans la jungle de calais, les forces de l’ordre ont mené une action d’envergure, sans explications ce qui a provoqué de nombreuses incompréhensions et tensions à l’intérieur du camp. 

Vers 12:00 près de deux cents policiers sont entrés dans la Jungle après avoir encerclé la partie ciblée par l’opération.

J’ai alors essayé d’obtenir des informations auprès des responsables car le Kids Café se trouvait dans la zone. Je n’ai alors pu obtenir aucune réponse quant au but de l’opération en cours. Il m’a été simplement signifié que « les enfants n’ont rien à craindre » et qu’aucun enfant ne se trouvaient dans le Kids Café. J’ai appris par la suite que la Police avait évacué les enfants présents de manière assez violente…

L’ampleur du déploiement des forces de polices, l’encerclement de la zone et la présence de la DDPP laissait supposer que l’action menée avait pour but la fermeture des restaurants et des commerces pour des raisons d’hygiène et de leur illégalité.

Les responsables des restaurants, des salons de coiffures et des magasins ont été emmené par la police. Sikander, croisé quelques minutes avant le début de l’intervention, a été interpelé au restaurant des enfants. Il a été rapidement libéré.

Aux alentours de 15:00, nous avons entamé la recherche des enfants fréquentant le restaurant des enfants afin de les prévenir que de la nourriture fournie par l’Auberge des migrants serait distribué à 18:00 à Jungle Books en raison de l’inaccessibilité de la zone. Quelques minutes plus tard, les CRS ont chargé sans l’ordre de leurs supérieurs (à la suite de quoi ils ont été vivement rappelés à l’ordre), ce qui a créé une panique soudaine des personnes attroupées devant eux. Des bénévoles de l’association SALAM et Nikki de Jungle Books ont été bousculés et piétinés par les policiers.

La situation devenait de plus en plus tendue, des bénévoles dont je faisais partie ont tenté de calmer la foule et d’évacuer les enfants présents.

L’opération a pris fin un peu avant 17:00. En retournant dans le Kids Café, nous avons constaté que toute la nourriture avait été emmenée, y compris les stocks de denrées non périssables. Des jeux vidéo ont été cassé lors de l’opération, la liste des enfants que nous tenions a été emportée, le téléphone d’un enfant qui était en train de charger lors de l’évacuation a également disparu. Des ustensiles de cuisine parmi lesquels tous les couteaux ont été confisqués.

Tous les restaurants ont subis le même sort, l’argent qui s’y trouvait a été confisqué et les passeports de réfugiés présents ont été confisqués.

L’opération doit se poursuivre les jours à venir jusqu’à fermeture de tous les commerces illégaux.