AccueilNos dossiersL'enfant et la sexualitéReconnaître les spécificités de la sexualité infantile

Reconnaître les spécificités de la sexualité infantile

Reconnaitre les spécificités de la sexualité infantile La reconnaissance de la sexualité infantile est importante car elle permet à l’enfant de grandir sereinement.

Les étapes du développement psycho sexuel de l’enfant permet de comprendre que la sexualité infantile est faite de représentations mentales, d’affects, mais également de mises en pratique avec une évolution des intérêts sexuels selon le niveau de développement et l’âge de l’enfant. La sexualité infantile se construit donc progressivement, et représente une énergie vitale pour l’enfant comme pour les interactions qu’il va élaborer avec son entourage.

Une énergie vitale

Une vie sexuelle harmonieuse résulte ainsi de différentes dynamiques psychiques : la curiosité ; le désir d’identification aux grands et en particulier aux adultes ; le désir de savoir ce que c’est cette fameuse sexualité dont parlent tant les grands ; le désir de connaître la nature, le fonctionnement du corps, jusqu’à ses domaines les plus intimes ; les expériences faites sur soi ; les comparaisons effectuées sur l’autre, identique ou complémentaire ; avec l’appropriation progressive du concept (en partant des gros mots, des blagues obscènes, d’abord pas tout à fait bien comprises jusqu’aux exercices pratiques) ; la notion de transgression par rapport aux règles fixées par son environnement ; la volonté de s’affirmer par rapport aux autres.

Un autre constructif

Autrement dit sans l’autre, l’enfant ne peut se construire une sexualité sereine. Il a besoin de l’autre pour l’informer, le rassurer, lui apprendre les limites et les interdits. Sans cet autre bienveillant et protecteur, l’enfant se retrouve seul et susceptible d’être une proie pour tout abuseur de passage ; mais également d’agir sur l’autre une sexualité construite sans interdit.


Hélène Romano

Docteur en psychologie, psychologue clinicienne, psychothérapeute responsable de la consultation spécialisée dans la prise en charge de personnes confrontées à des événements traumatiques.

CHU Henri Mondor, Créteil (94). Chercheur rattachée au laboratoire Inserm U669.