AccueilActualitésL’affaire des « bébés de Galfingue »

L’affaire des « bébés de Galfingue »

 

A partir de ce mardi 18 juin, la mère des bébés de Galfingue, sera jugée devant la cour d’assises du Haut-Rhin à Colmar, 16 ans après la découverte des quatre corps de nouveaux-nés dans des sacs poubelle en forêt de Galfingue, non loin de Mulhouse. 

Après cette découverte et malgré une longue enquête,  le mystère était resté entier et un non-lieu avait été prononcé en mars 2009. C’est à la demande Enfance Majuscule  que le dossier avait été relancé au printemps 2016, en s’appuyant sur les progrès de la science en matière d’ADN.

La mère des enfants sera arrêtée en novembre 2017.  Un autre corps de bébé sera retrouvé en perquisitionnant son domicile. Son procès se tiendra donc à partir de ce mardi 18 juin devant la cour d’assises du Haut-Rhin à Colmar.

Depuis plusieurs années, on juge des femmes qui ont tué, congelé, enterré, mis à la poubelle, les enfants qu’elles ont porté et mis au monde. Parler de contraception ne suffit manifestement pas.

Ce procès ne doit pas être seulement un procès de plus dans cette série macabre. Il faut dire et redire que toute femme a le droit de ne pas vouloir un enfant. Elle a le droit d’aller dans n’importe quel hôpital ou maternité, accoucher sans même donner son nom et laisser cet enfant qui n’a pas de place auprès d’elle.

Le procès de Mme Horning fera très certainement la une de tous les médias.  Si tous pouvaient parler de l’accouchement secret (ou sous X), cela éviterait peut-être bien d’autres drames.

Article mots clefs : , ,