AccueilActualitésUne campagne post-confinement pour les enfants maltraités

Une campagne post-confinement pour les enfants maltraités

Le confinement durant lequel les enfants maltraités ont beaucoup souffert ne nous a pas débarrassés des pédocriminels qui auront des comptes à rendre, nous l’espérons.

© Agence Mullenlowe

Les enfants victimes continuent de souffrir et ils ont besoin de nous.


Soyons attentifs, vigilants, faisons circuler les numéros d’urgence encore et encore, pour que les enfants qui le peuvent puissent appeler au secours eux-mêmes, ou que les femmes en danger pour elles-mêmes ou pour leurs enfants puissent demander de l’aide.

Enfants ou adultes, si vous êtes en danger, les numéros d’appel, gratuits et anonymes sont les suivants :

Allô Enfance en Danger : 119 (24h/24 et 7 jours sur 7, un numéro avec lequel collabore Enfance Majuscule)

Violences femmes info : 3919 (9h à 22h du lundi au vendredi, 9h à 18h le samedi et le dimanche)

SOS Viols : 0 800 05 95 95 (du lundi au vendredi de 10h à 19h)

08 Victimes : 08 842 846 37 (prix d’un appel local, tous les jours de 9h à 21h. Il s’adresse à toutes les victimes, dont les victimes d’agression sexuelle)

En cas d’urgence, quelle qu’elle soit, appeler la Police ou Gendarmerie au 17 ou au 112 (le 112 est le numéro d’urgence valable dans toute l’Union européenne). Le numéro d’urgence 114 s’adresse plus particulièrement aux personnes sourdes et malentendantes.

Vous pouvez également nous joindre par mail
contact@enfance-majuscule.fr