AccueilActualitésComprendre les émotions de l’enfant

Comprendre les émotions de l’enfant

Il est fondamental de pouvoir décrypter les émotions chez l’enfant afin de les aider à mieux se comprendre et se dire. L’enfant qui parvient à identifier ses ressentis et à les écouter sera  mieux protégé contre toutes formes de violences extérieures.

 

Les ressentis chez l’enfant

Très tôt les enfants sont capables de dire et de ressentir j’aime/je n’aime pas, par exemple : j’aime les pâtes/je n’aime pas les épinards. On peut étendre ces notions au corps : j’aime ou je n’aime pas qu’on me touche les cheveux/j’aime ou je n’aime pas qu’on me fasse des bisous. Et très vite on peut leur faire prendre conscience que tous n’aiment pas les mêmes choses et ce n’est pas parce que j’aime qu’on me coiffe, que je vais coiffer ma voisine qui n’aime pas ça. Et puis on peut changer de ressenti : j’aimais qu’on me coiffe, et maintenant je n’aime plus. Et ce n’est pas parce que j’aimais hier que je suis tenu d’aimer aujourd’hui.

Dans certaines classes ont été mis en place à l’accueil une série de symboles qui disent comment l’enfant veut être accueilli : des mots (bonjour), une embrassade, un check…. Au cours des activités, des jeux, le maître apprendra aux élèves à respecter les ressentis des uns et des autres.

L’instauration de règles de base

Outre les règles liées au fonctionnement de la classe, par exemple le nombre d’élèves qui peuvent être présents dans un atelier, des règles  « éthiques » sont indispensables.

On ne tape pas, on ne mord pas, on ne griffe pas : on ne porte pas atteinte à l’intégrité physique de l’autre. De même on n’insulte pas et on ne se moque pas  de ses camarades. On ne soulève pas les jupes des filles, on ne touche pas les parties intimes. On peut aussi afficher tout ce qui est autorisé et interdit.

La connaissance des droits de l’enfant

Une fois que les enfants ont bien intégré les règles dans la classe : ce qui est permis/ce qui est interdit, on peut aborder la question des droits de l’enfant. Il existe des affiches, des livres qui présentent les dix droits de façon très simple pour les plus jeunes.

Les droits à l’expression et à la liberté de pensée doivent être mis en œuvre au sein de chaque classe. Ce travail  sera réactualisé et approfondi tout au long de la scolarité.

Des outils et livres à usage des tout petits

  • Non je ne veux pas !, Stéphanie Monnier-Galloni – DVD/CD+livret d’accompagnement
  • Bien dans mon corps Bien dans ma tête ! L’enfant de 5 ans à la découverte de son corps, inspection académique du Pas-de-calais.
  • J’ai peur du monsieur, Virginie Dumont
  • Non – oui, c’est moi qui le dis ! DVD+livret pédagogique : 24euros Editeur : CRDP de Franche-Comté, Besançon Auteur : Jacquemet Bernard