AccueilNos actualitésCasques œuvres d’art : cérémonie de remise du chèque

Casques œuvres d’art : cérémonie de remise du chèque

La cérémonie, qui clôture l’opération caritative organisée par l’Institut Art & Droit en faveur d’Enfance Majuscule, a eu lieu ce mercredi 6 novembre au Cercle de l’Union Interalliée. Notre présidente, Patricia Chalon y a reçu, au nom de l’association, les bénéfices de la vente aux enchères des casques de chantier-oeuvres d’art.

La cérémonie a été présentée par Gérard Sousi, Président de l’Institut Art et Droit. Sont intervenues Alexandra Louis (Députée des Bouches-du-Rhône, Membre de la Commission des lois et Présidente du groupe d’études « Droits de l’enfant et protection de la jeunesse »), Michèle Créoff (Vice-Présidente du Conseil national de la protection de l’enfance), Sylviane Giampino (Vice-présidente du Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge, Présidente du Conseil de l’enfance et de l’adolescence) et Patricia Chalon, Présidente d’Enfance Majuscule.

 

Ces actrices de la protection de l’enfance ont, pris la parole pour, rappeler à quel point le combat contre les violences faites aux enfants reste important et actuel.

 

Michele Créoff a clos son allocution par une magnifique citation de Pythagore  « Un homme n’est jamais si grand que lorsque qu’il est à genoux pour aider un enfant ».  

Lors de son intervention, notre présidente a expliqué l’importance de notre lutte pour une loi sur le non-consentement d’un mineur de moins de 15 ans à une relation sexuelle avec un majeur. Elle a rappelé qu’aujourd’hui en France, un mineur même très jeune, dès 7, 8 ans peut être considéré comme consentant.

Elle a rappelé la symbolique des casques de chantier, représentation d’une protection que nous devrions tous être pour les enfants de ce monde. 

Enfin, elle a précisé que cet évènement montre à quel point la lutte continue bel et bien pour une défense des droits de l’enfant qui est une urgence absolue. Avant de conclure son discours par ces mots « Il reste un grand chemin à parcourir, on n’a pas gagné… pour le moment » !