AccueilLe GalaGala 2018 : communiqué de presse

Gala 2018 : communiqué de presse

Le lundi 26 mars, le Gala d’Enfance Majuscule a, cette année encore, accueilli de nombreuses personnalités soutenant notre association et défendant le combat mené contre la maltraitance.

 

Patricia Chalon, présidente d’Enfance Majuscule, a inauguré le Gala : “Le monde nous casse tous, mais certains deviennent plus forts là où ils ont été cassés disait Hemingway, pour notre part, si nous ne pouvons empêcher que des enfants soient cassés, nous pouvons mettre toute l’énergie d’Enfance Majuscule à essayer de les « réparer » et à faire respecter leurs droits.”

Puis, Richard Berry, parrain du Gala, a apporté son soutien à “l’enfance blessée” : “chaque entaille, chaque plaie, chaque malheur nous renvoie directement à la condition du petit garçon ou de la petite fille que nous avons été”.

La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, nous a fait l’honneur cette année de venir soutenir l’association. Très engagée dans la défense des droits de l’enfant, elle conclue son discours par : “Grâce à ses multiples actions de prévention Enfance Majuscule mène, à chaque étape, un travail essentiel, que je suis heureuse de soutenir”.

Le merveilleux concert donné par Nemanja Radulovic et sa troupe Double Sens a enchanté les  personnalités présentes qui s’étaient retrouvées pour défendre l’enfance en danger et que nous remercions chaleureusement.

Ce gala représente beaucoup pour l’association qui se bat depuis de nombreuses années pour que les droits des enfants soient enfin respectés.

– 200 nourrissons meurent, par an, victimes du syndrome du bébé secoué.

– 86% des maltraitances sont intra-familiales.

– Récemment, une enfant de 11 ans a été considérée comme consentante lors d’un rapport sexuel avec un adulte.

Nous avons toujours besoin de votre soutien pour qu’un jour, l’enfance puisse s’écrire définitivement en majuscule.