AccueilActualitésLauréats 2021 du Prix Média Enfance Majuscule

Lauréats 2021 du Prix Média Enfance Majuscule

La qualité des documents proposés, lors de cette 9ème édition du Prix Média Enfance Majuscule, nous a une nouvelle fois convaincu·e·s de la nécessité de dénoncer les terribles atteintes aux droits de l’enfant. Les images témoignent avec force des violences quotidiennes dont sont victimes les enfants, en France et dans le monde.

Malgré la crise sanitaire qui perdure, le Jury du Prix Média 2021 a pu voter pour les lauréats de cette 9ème édition, avec toujours la même implication. Comme en 2020, nous avons décidé d’organiser une soirée 100% digitale, diffusée à la fois sur le site internet d’Enfance Majuscule et plus largement à travers tous nos réseaux sociaux.

(Pour assister à l’événement, cliquez sur la vidéo ci-dessous)

TÉLÉCHARGER LE DOSSIER DE PRESSE
DU PRIX MÉDIA ENFANCE MAJUSCULE 2021

JEUNESSE

Prix attribué à Ma vie en confinement

Auteur·e·s / Réalisateur·trice·s : N/A
Production : Arte
Diffusion : Arte

Cette série de format court, véritablement à hauteur d’enfant, traite de la façon dont, à travers le monde, les familles et les enfants ont eu à affronter la pandémie mondiale. En lui accordant le Prix Jeunesse, le jury a voulu récompenser la diversité, la pertinence, la mise en évidence des disparités et des ressources à disposition, mais aussi celle de la parole directe et simple des enfants. L’impact du confinement a, bien sûr, été différent selon les différents facteurs sociaux et affectifs et cette superbe réalisation le montre avec une acuité remarquable.

FICTION

Sophie Breyer, Sam Karmann, Clotilde Mollet, Luna Carpiaux © Jérôme PRÉBOIS / FTV / PCB FILMS & L’ÎLE CLAVEL

Prix attribué à Laetitia

Auteurs : Antoine Lacomblez et Jean-Xavier de Lestrade
Réalisateur : Jean-Xavier de Lestrade
Production : CPB Films, L’Ile Clavel en coproduction avec France Télévisions, Be-Films, RTBF, Pictanovo, avec la participation de TV5 Monde, RTS
Diffusion : France 2

Cette mini-série déroule en 4 épisodes l’enquête de la gendarmerie sur la mort d’une jeune fille dont on connaît l’assassin : l’opiniâtreté des gendarmes a permis de mettre à jour les abus sexuels sur 2 sœurs, -confiées depuis des années à une famille d’accueil- lesquels déclenchent des conduites étranges intriguant le capitaine de gendarmerie. La reconstitution de cette histoire vraie, datant de 2011, permet de mettre en évidence les manquements et les erreurs commises à l’encontre de ces enfants, par les services chargés de leur protection. Le silence auquel les enfants s’astreignent, la duplicité de l’abuseur sont exposés adroitement et le pragmatisme efficace de la réalisation, le jeu des acteurs, rendent cette « fiction » particulièrement percutante.

DOCUMENTAIRE TOURNÉ EN FRANCE

Prix ex æquo attribué à Bouche cousue

Auteure / Réalisatrice : Karine Dusfour
Production : 416 Prod, avec la participation de France Télévisions
Diffusion : France 2

A travers les auditions d’un Juge des enfants et le témoignage d’enfants et de victimes, également à l’âge adulte, ce documentaire aborde les violences intra familiales et leur rôle sur le développement et le parcours personnel. Le jury a été touché par la grande humanité, la façon exemplaire, cadrante et pédagogique avec laquelle ces entretiens sont menés. De plus, le témoignage des enfants et adultes perturbés par ces violences rend bien compte de leur incapacité à pouvoir mettre des mots sur ce qui a dépassé leur entendement. La justice les aide, ici, à ce que les décisions et actes posés par elle fassent sens.

Prix ex æquo attribué à Trafic d’enfants

Réalisateur : Olivier Ballande
Production : Arte France et Quark Productions
Diffusion : Arte

Le documentaire suit, au long cours, une enquête de la brigade des mineurs française menée en collaboration avec la police roumaine, à la suite des innombrables vols commis par des jeunes roumains sous l’emprise directe de leur famille. Le travail d’investigation dont le documentaire rend compte avec intelligence, permet de révéler et d’être les témoins des exigences des parents, des membres de la famille, maltraitants et menaçants. La collaboration internationale au sein de l’Europe démontre toute la difficulté à faire cesser cette traite des enfants qui apparaît-là, dans toute sa cruauté.

Mention attribuée à Génération Ecrans, génération malade ?

Auteur / Réalisateur : Raphaël Hitier
Production : Arte France et Effervescence Production
Diffusion : Arte

L’invasion numérique provoquée par les smartphones, ordinateurs, consoles, tablettes, télévisions crée un défi pour le cerveau, et plus particulièrement celui des enfants. Le documentariste nous entraîne dans une enquête scientifique de référence qui réussit à dégager contrevérités et effets avérés sur les comportements, et plus spécifiquement leur rôle sur le cerveau. Un travail très pédagogique, factuel, des démonstrations scientifiques, des avis d’experts internationaux font de ce documentaire un outil précieux, voire essentiel, à la compréhension du phénomène, et propose à tous des solutions praticables avec beaucoup de finesse.

Mention attribuée à L’enfance mise à nu

Auteur·e·s / Réalisateur·trice·s : Aurélia Perreau et Julien Beau
Production : Bangumi et France Télévisions
Diffusion : France 5

Le documentariste élabore un travail d’analyse où sont présentés les différents courants idéologiques et représentations artistiques et sociales autour de l’enfance et de l’adolescence. De nombreux intervenants restituent les changements opérés dans la société quant au regard porté sur les œuvres d’art ou de littérature. Par des moyens pédagogiques nourris, la richesse de leur recherche en sciences sociales particulièrement, ils éclairent les débats actuels à ce qui est maintenant admis comme violences sexuelles sur enfants. Le documentaire rend compte brillamment des travaux de recherche et permet de comprendre en quoi l’indulgence, voire les connivences du passé doivent être vues dans un contexte de violences traumatisantes, de par le témoignage des victimes jamais considérées en tant que telles jusqu’à présent.

DOCUMENTAIRE TOURNÉ À L’ÉTRANGER

Prix attribué à Violences sexuelles dans le sport : l’enquête

Réalisateur : Pierre-Emmanuel Luneau Daurignac
Production : Arte France et Yuzu Productions
Diffusion : Arte

Les différentes affaires d’abus et la résonance du mouvement Metoo ont permis de libérer la parole dans des domaines où, jusqu’alors, le silence relevait de l’omerta : il en est donc de même dans le sport. Cette enquête internationale intense démontre qu’il ne s’agit pas d’une posture isolée, par pays, mais d’un système où les enjeux ne sont pas le bien-être des enfants et où, jusqu’à présent, la prise en compte de leur parole était brutalement ignorée. Le courage de la révélation par les athlètes, la relation de leur souffrance, l’incidence de ces abus, les mécanismes mis en place sont relatés dans ce documentaire solide avec clarté, et une rigueur qui induisent que la pédocriminalité existe dans le sport et que, comme ailleurs, elle doit impérativement cesser.

Mention attribuée à Les enfants du Port, la révolte

Auteur / Réalisateur : Daniel Grandclément
Production : D.G.P et France Télévisions
Diffusion : France Ô

Dans ce triptyque documentaire réalisé sur une période de 10 ans, après divers événements en Haïti, le réalisateur revient dans l’Ile et sur le destin d’enfants rencontrés précédemment, dans un contexte de révolte lié à la corruption. Il soulève, entre autres, un système bien organisé de manipulation des parents en difficultés sociales, amenés à confier leurs enfants à l’adoption internationale avec des modalités illégales, particulièrement abjectes. Comme à son habitude, le réalisateur donne à voir la réalité dans toute sa crudité, ce qui nous renvoie à notre passivité et complicité de fait.

TÉLÉCHARGER LE DOSSIER DE PRESSE
DU PRIX MÉDIA ENFANCE MAJUSCULE 2021

Pour aller plus loin :
Le palmarès du Prix Média 2018 Enfance Majuscule
Le Palmarès du Prix Média 2019 Enfance Majuscule
Prix Média Enfance Majuscule : le palmarès 2020